Fixtures

Super Rugby Pacific 05/28 09:45 15 Waratahs vs Blues - View

Résultats

Super Rugby Pacific 05/21 09:45 14 Brumbies v Blues W 19-21
Super Rugby Pacific 05/14 07:05 13 Blues v Queensland Reds W 53-26
Super Rugby Pacific 05/06 07:05 12 Blues v Rebels W 71-28
Super Rugby Pacific 04/29 12:00 11 Force v Blues W 18-22
Super Rugby Pacific 04/23 07:05 10 Blues v Fijian Drua W 35-18
Super Rugby Pacific 04/15 07:05 9 Crusaders v Blues W 23-27
Super Rugby Pacific 04/09 07:05 8 Chiefs v Blues W 0-25
Super Rugby Pacific 04/02 06:05 7 Blues v Moana Pasifika W 46-16
Super Rugby Pacific 03/29 06:05 1 Moana Pasifika v Blues W 19-32
Super Rugby Pacific 03/26 03:35 6 Highlanders v Blues W 25-32
Super Rugby Pacific 03/19 06:05 5 Crusaders v Blues - PPT.
Super Rugby Pacific 03/11 06:05 4 Blues v Highlanders W 32-20

Wikipedia - Blues (rugby à XV)

Les Blues, anciennement les Auckland Blues, sont une franchise de rugby néo-zélandaise, basée à Auckland. Ils représentent les équipes de NPC d'Auckland, North Harbour et Northland. Ils participent au Super Rugby et ont remporté quatre fois cette compétition en 1996, 1997, 2003 et 2021.

History

Les frontières de la franchise

Lorsqu'en 1995 il faut regrouper les 26 équipes du National Provincial Championship en cinq franchises, les quatre équipes de la région d’Auckland (Northland, North Harbour, Auckland et Counties Manukau) fournissent la majorité des joueurs de l’équipe nationale néo-zélandaise. Afin d'équilibrer les franchises, et de ne pas faire des Auckland Blues une équipe d'All Blacks, les fédérations de Northland et North Harbour sont représentées par les Waikato Chiefs tandis que les Blues peuvent compter sur les joueurs de Thames Valley, pourtant plus proche d'Hamilton que d'Auckland.

Fin des années 1990, le nombre de All Blacks provenant de ces équipes diminue, principalement en raison des départs à la retraite de joueurs comme Sean Fitzpatrick, et cette anomalie géographique n'a plus lieu d'être. Ainsi, depuis 1999, les Blues représentent toute la partie septentrionale de l’île : Northland, North Harbour et Auckland. Counties Manukau et Thames Valley sont récupérées par les Chiefs, il s'agit de l'organisation que nous connaissons aujourd’hui.

Ceci fut néanmoins considéré comme un échange inéquitable étant donné que les performances de Northland et North Harbour, lors des années précédant l'échange, étaient bien meilleures que celles de Counties Manukau et Thames Valley. Cela permit au moins d'obtenir des franchises représentant au mieux l'espace géographique dont elles se réclament, même si le territoire désigné populairement comme Auckland-Sud, qui fait partie de l'aire urbaine d'Auckland, ne fait plus partie des Blues depuis cet échange.

En 2000, les franchises néo-zélandaises du Super 12 abandonnent toute référence régionale dans leur nom officiel.

Lorsque le National Provincial Championship est scindé en deux divisions en 2006 (Air New Zealand Cup et Heartland Championship), les Blues sont la seule franchise à avoir toutes ses fédérations en première division. L'équipe d'Auckland, qui fournit la grande majorité des joueurs des Blues, est de loin l'équipe la plus performante du NPC avec 14 titres depuis l'inauguration de la compétition en 1976.

Parcours en Super 12 puis Super 14

Les premières années des Auckland Blues en Super 12 sont exceptionnelles. Emmenés par les All Blacks Sean Fitzpatrick, Jonah Lomu, Michael Jones, Zinzan Brooke ou encore Carlos Spencer, et entraînés par le futur sélectionneur des de l’équipe néo-zélandaise Graham Henry, ils remportent les deux premières éditions et ne s’inclinent qu’en finale lors de la troisième.

Lors du premier Super 12, en 1996, les Auckland Blues finissent la saison régulière à la deuxième place derrière les Queensland Reds. Ils battent successivement à l'Eden Park les équipes sud-africaines du Northern Transvaal en demi-finale (48-11) et du Natal en finale (45-21) pour s'adjuger le titre. L'année suivante, ils terminent en tête du classement avec dix victoires et un nul puis terminent la compétition invaincus en battant, toujours à domicile, le Natal en demi-finale (55-36) puis les ACT Brumbies en finale (23-7). En 1998, ils atteignent une nouvelle fois la finale en battant les Otago Highlanders en demie, mais se font battre en finale à Auckland par les Canterbury Crusaders (20-13).

Neuvièmes en 1999, sixièmes en 2000 et 2002, onzièmes en 2001, les Blues ne retrouvent le succès que lors de la saison 2003. Avec une ligne arrière composée de Rupeni Caucaunibuca, Joe Rokocoko et Doug Howlett, ils dominent la saison régulière avec une seule défaite (22-11, contre les Highlanders) et inscrivent près de 5 essais par match. Leur victoire en demi-finale face aux Brumbies (42-21) leur permet de prendre leur revanche de 1998 en finale, à l'Eden Park, face aux Crusaders (21-17). Ils remportent ainsi leur troisième titre de Super 12.

Depuis 2004, les Blues naviguent entre la quatrième et la huitième place au classement, n’atteignant les demi-finales qu’en 2007 (défaite à Durban contre les Sharks sur le score de 34 à 18).

Parcours en Super Rugby

Soucieux de retrouver leur gloire des années Super 12, les Blues retournent aux fondamentaux de leur rugby, et pour la 1re édition du Super Rugby en 2011, ils terminent 2e de la nouvelle conférence néo-zélandaise (derrière les Crusaders), et 4e du classement général. Ils battent les Waratahs 26-13 en barrage, mais sont stoppés en demi-finale à Brisbane par les futurs vainqueurs, les Queensland Reds, 30 à 13.

2012 voit notamment l'arrivée des stars All Blacks Piri Weepu et Ma'a Nonu, et les Blues sont parmi les grands favoris de la compétition.